La recette du BAR       

Pour la réussite d'un BAR il vous faut:

les ingrédients suivants:

        
1 dimanche à fin juin ou début juillet (demander au traiteur qu'il soit de préférence ensoleillé...)
       27 bénévoles (fidèles et dévoués)
        2 bus (de préférence en état de marche)
   100 kg environ de matériel divers (gobelets, ficelles, scotch, ciseaux, pharmacies, parasols, etc...)
   200 à 500 participants (par exemple : cyclistes, etc..)

ouups !!! j'allais oublier le principal : 1 Maître Queux (avec de l'expérience...) A cela il faut ajouter:

les condiments suivants:

  33 litres de café (avant le départ),
250 litres de boisson isotonique SPONSER                            
180 litres de Coca 
110 litres de thé froid
350 sandwichs
420 yogourts
  60 kg d'oranges
  80 kg de bananes
  18 kg de pain
  23 kg de fromage
950 tranches de pain d'épices
320 madeleines au citron

Temps de préparation: environ 12 mois

Commencer la recette directement le jour après le dernier BAR. Nettoyage et séchage du matériel
utilisé, puis préparation des nouvelles caisses pour l'édition suivante (environ 10kg la caisse), remplacer
le matériel manquant ou défectueux.

9 mois avant, n'oubliez pas les demandes d'autorisations à la commune, au Centre du Mondial du
Cyclisme et à la gendarmerie.

Pour avoir des convives ce jour-là, il faut aussi préparer le "Menu", les affiches, les flyers ainsi que
faire de la publicité dans les journaux spécialisés (Vélo Passion, Le Cycle, etc...) et à Swiss Cycling.

7 mois avant, le Maître Queux contacte tous les bénévoles concernés pour définir qui fait quoi,
quand, comment et dans quel état j'erre... Le planning détaillé est déjà établi.

Ouf enfin un peu de temps libre !!! Laisser reposer la préparation jusqu'au mois de mars.

Jour J-90. A cette période a lieu une réunion secrète (on l'appelle "Assemblée du BAR") où seuls les initiés (bénévoles)
sont convoqués. Les derniers changements, s' il y en a, sont mis en place.

Maintenant, il faut effectuer la commande de nourriture et de boissons (selon quantités définies en début
de recette).

Jour J-1. Pour que l'ensemble des participants effectue le même parcours, il faut poser le fléchage. Soit un tour de
170 Km pour poser environ 60 panneaux indicateurs.  Parcours à faire 2 fois: Eh! oui, il faut bien les récupérer,
ces panneaux...

Le Maître Queux doit charger les bus avec le ravitaillement et le "p'tit" matériel, tables, parasols, chaises, caisses,
bidons de boissons (eau, SPONSER, etc.). Ensuite, il faut penser à se coucher - (pas trop tard) car demain c'est le
grand jour -  non sans avoir réglé le réveil sur: 3heures.. oui, oui 3heures du matin....

Mise en place

La journée commence par la cuisson de 33 litres d'eau chaude pour le café qui est offert au départ.

Puis départ pour le Centre Mondial du Cyclisme où le rendez-vous est fixé à 4heures 30. A partir de ce
moment-là, les bénévoles arrivent petit à petit. Là,  mise en place des tables pour accueillir les participants
qui arrivent, normalement, dès 5heures 30.

Le team d'accueil effectue les inscriptions, l'encaissement des frais de participation et propose le ptit noir bienvenu
à cette heure matinale. Une fois le dernier participant parti (aux environs de 8heures 30), il faut commencer à remplir
les diplômes qui seront distribués à tous les "Finishers". Cela représente, mine de rien, entre 300 et 500 diplômes à
compléter à la main (nom du participant, date, Km et dénivelé).

Entre-temps, les "cantiniers" partent en direction des lieux de ravitaillement. Là, il faut décharger le matériel, monter
les tentes, les tables, préparer les boissons, mettre en place la nourriture (sandwichs, fruits, fromage, pain).
En fonction du temps, la cuisson de l'eau s'impose pour préparer du café ou du bouillon.

Les premiers coureurs arrivent déjà et c'est avec un plaisir certain qu'ils profitent de tout ce qui est mis à leur disposition.
C'est vraiment le coup de feu !!! Il faut encore couper du pain, disposer les sandwichs, remplir les verres, chauffer de l'eau,
mais aussi gonfler des pneus ou même soigner des petits bobos... Pas le temps de chômer !!! Mais la récompense vient
des coureurs qui nous font part de leur satisfaction quant à la qualité de l'accueil et à la nourriture disponible. 

Tiens, voilà déjà la voiture balai !!! Allez on remballe, direction le Centre mondial du Cyclisme. Là, nous retrouvons les
participants qui reçoivent le diplôme et le prix souvenir.

Le Maître Queux regarde sa montre. Eh oui, c'est déjà 18heures. Bon tout le monde est là. La journée s'est bien passée,
pas de casse, les coureurs sont contents et nous aussi.

Alors elle est bonne cette recette ? Apparemment oui, puisque la date de la prochaine dégustation est déjà fixée.
Allez, rendez-vous à l'année prochaine !

Un TOUT GRAND MERCI  à toute l'équipe du BAR pour sa disponibilité, le travail qu'elle effectue, mais aussi pour
la bonne humeur qu'elle apporte.

Avec dans les rôles principaux:

Christiane, Rose-Marie, Catherine, Yvette, Edith, Sylvie, Eliane, Rosalba, Olivier, Eric, Michel, Guy, Jean-Daniel, Willy,
Claude, Yves, Georges, Jean-Claude, Joseph, Bernard, Angelo, Jean-Jacques et vous aurez reconnu, dans le rôle du
Maître Queux...notre ami Pierre